Bouffée d’oxygène pour le Stade Montois

La venue de l’ES Paulhan-Pezenas (ESPP), adversaire direct pour le maintien, était l’occasion idéale pour le Stade Montois de relancer une « machine grippée» depuis la trêve avec 3 matchs sans victoire (1 nul et 2 défaites) face, il est vrai, aux 3 premiers du classement.

Privé de son milieu récupérateur Nicolas Bigné, suspendu, le staff Montois, Stéphane Mottin et son adjoint Fabien Gaufroy, avait relativisé, durant toute la semaine l’importance de cette rencontre, s’appuyant sur la bonne période positive entamée début Novembre (16e et dernier)  jusqu’à maintenant (12e).

Pour les visiteurs, parcours inverse avec une période faste depuis la mi-septembre (dernier) jusqu’à fin octobre (10e), rechutant par la suite en perdant 5 places (avant-dernier) comme en début de saison. 

C’était l’occasion pour son capitaine Julien Poueys, natif d’Orthez, un des plus anciens vétérans (39 ans cette année) évoluant dans le champ en N2, de retrouver sa région natale. 

Parcours footballistique atypique pour ce Béarnais formé à l’Elan Béarnais puis au Montpellier HSC avec qui il connut une finale de Gambardella, devenu Pro à l’étranger (Espagne, Suisse) puis en Ligue 2 ( Sedan, Beauvais, Ajaccio) avec des passages dans les clubs Nationaux du 64 (Pau, Anglet et Bayonne) et de Trélissac. A Paulhan Pezenas depuis 2013, il connut 2 montées successives (DH à CFA de 2014 à 2016).

Entame de match équilibrée durant les 10 premières minutes avec une tentative de Pioton (ex-Montois) pour l’ESPP dont le tir croisé (3e) sortait en 6m opposé.

Action plus dangereuse pour les locaux avec cette lourde frappe « flottante » de Dafniet des 25m (7e) obligeant Yattara le goal adverse à «boxer»  le ballon; Mariz, à la récupération, mettait en retrait pour Brethous qui échouait à son tour par 2 fois face au gardien adverse.

Fait de match important sur une nouvelle offensive Stadiste : 

  • 9: Sur un centre aérien, Kaboré et Villa, deux défenseurs de l’ESPP se percutaient tête contre tête en disputant le ballon. Villa était contraint d’être remplacé pour une profonde entaille.

Jouant quelques instants en infériorité numérique (9 puis 10), le temps que Kaboré soit lui aussi bandé, l’ESPP obtenait toutefois le 1er corner de la partie (13e) sans conséquence pour la défense Montoise.

Au 1/4 d’heure de jeu, la fébrilité gagnait le groupe visiteur avec de nombreux ballons perdus rapidement face à des Stadistes super dominateurs tout au long de ce 1er acte. 

Moenza donnait le « tempo » sur son aile gauche. Gasparotto (17e et 20e)  puis Brethous (18e) y contribuaient en sollicitant Mariz en bonne position mais ce dernier échouait face à Yattara  obtenant un corner sur la 3e occasion.

Les latéraux Montois se mêlaient aux offensives :

  • 24: centre de Barbe de l’aile droite bien capté par Yattara.
  • 25: Offensive sur le flanc gauche initié par Deheegher, bien relayé à l’approche de la surface par Moenza et conclut par un centre de Deheegher magnifiquement repris d’une tête piquée par Gasparotto.

Stade Montois 1 ES Paulhan Pezenas 0

  • 28: Sur un tir de Dafniet mal négocié par le gardien adverse, Moenza, en position idéale, reprenait du gauche mais largement au dessus.
  • 30: Sur corner, Soubielle reprenait de la tête un ballon qui trouvait Yattara à la réception.

Par deux fois Mariz était sur le point de conclure : d’abord sur un centre de Barbe mal contrôlé dans la surface (34e) puis sur un centre de Brethous conclut par une talonnade avortée à l’approche de la ligne des 6m (37e). 

Seule attaque de l’ESPP en cette fin de 1ere mi-temps, lancée par Poueys, leur capitaine, mais Elissalt était bien revenu pour stopper cette offensive (41e).

Peu avant la mi-temps, Pioton, sur blessure, laissait sa place pour un nouveau repositionnement visiteur (42e) . 

 Mi-temps : Stade Montois 1 ES Paulhan Pezenas 0

La réaction des protégés de Pascal Dagany, le coach Occitan, au retour des vestiaires, allait être de courte durée. 

Dès la 53e minute, le Stade Montois se remettait à l’ouvrage : Moenza encore lui, accélérait sur l’aile droite. Sur le ballon renvoyé par la défense adverse, Elissalt récupérait aux 25m et tirait à ras de terre du plat du pied gauche, dans le petit filet, pour le 2e but Montois  : 

Stade Montois 2 ES Paulhan Pezenas 0

L’ESPP tentait bien de réagir sur un coup franc de Mheyaoui (54e) puis sur corner (57e), mais à chaque fois, Jacques, le portier Montois, s’interposait efficacement.

Belle occasion pour les Stadistes peu après (58e) avec, sur un centre de l’aile gauche de Brethous. une belle reprise de volée au second poteau de Gasparotto qui passait au-dessus de la transversale. 

A l’heure de jeu, le rythme baissait quelque peu avec les différents changements. La charnière axiale Soubielle-Lacrampe se montrait à son avantage s’imposant dans les duels aériens et  provoquant à plusieurs reprises le hors-jeu des attaquants adverses.

Il fallait attendre les arrêts de jeu pour voir le Stade Montois clôturé la marque :

90e +1 :  Sur une nouvelle tentative de Moenza entré dans la surface seul face Yattara, ce dernier repoussait du pied le ballon dans les pieds de Bodet pour le 3e but Stadiste.

 Score final : Stade Montois 3 ES Paulhan Pezenas 0

Première victoire de l’année 2018 pour le Stade Montois qui lui permet de distancer la Réserve de l’OM, premier reléguable (4 points). 

Une bouffée d’oxygène bienvenue pour les locaux qu’il faudra confirmer, le week-end prochain, avec à nouveau à l’Argenté, la venue de Fréjus St Raphaël (4e).

Quant à l’ES Paulhan Pezenas, toujours avant-dernier avec 1 point devant les Tarbais mais avec 2 matchs joués en plus, la situation devient délicate, aggravée par les deux blessures sérieuses survenues au cours de ce match.

Retrouvez les images de cette rencontre sur notre Page Facebook.

Yvon Charondière

  

La fiche du Match

Mont de Marsan : Stade de l’Argenté
Temps froid et sec, terrain souple
300 spectateurs environ
Arbitrage de Guillaume Janin assisté de Patrick Moreau et de Rubens Deram
Déléguée : Sylvie Bareille
Score final : Stade Montois  3 ES Paulhan Pezenas  0 (mi-temps 1-0)
Buts : Gasparotto (25e), Ellisalt 53e) et Bodet (90e+1) pour le Stade Montois

Avertissements : Moenza (82e) au Stade Montois / Ouarchiti (34e), Kaboré (48e) et Rouquet (61e) à l’ES Paulhan Pezenas.

Stade Montois : Olivier Jacques, Clément Barbe, Mickaël Deheegher (66e Théo Bodet), Benjamin Lacrampe,Yannick Soubieille, Simon Elissalt (cap), Cyril Brethous, Jules Dafniet, Alexandre Mariz (65e Fabien Labarbe), Ludovic Gasparotto (81e Kévin Clavé), Brandon Moenza. Entraîneur : Stéphane Mottin

ES Paulhan Pezenas : Naby Yattara, Florian Thalamy, Vincent Rouquet (66e Bastien Durand), Mamor Kaboré, Jean-Marc Oroque, Ben Hamadi Ybnou Charaf, Anthony Villa (14e Youssef Ouarchiti), Moussa Camara, Julien Poueys (cap), Mounir Mheyaoui, Raphaël Pioton (42e Mohamed Sylla). Entraîneur : Pascal Dagany

Par Kevin Morlighem

Articles les plus lus dans cette catégorie