L’UES Montmorillon, à un pas du « Final Four

En ce samedi 14 Avril, les U14-U17 féminines du Club de la Vienne vont tenter de se qualifier pour les demi-finales de cette Coupe de Nouvelle-Aquitaine. En effet, les montmorillonnaises doivent l’emporter ce week-end, sur le terrain du FC Limoges si elles veulent participer à la phase finale de cette compétition qui se déroulera le 26 Mai prochain.

Cette année, nous avons droit à un format inédit qui rassemblera les 4 dernières équipes encore en lices, sur un lieu qui reste à déterminer, avec des demi-finales, le matin, et ensuite, la finale et petite-finale, l’après-midi.

Nous avons donc rencontré, Laurent LARBALETTE, dirigeant responsable de la Section Féminine de l’UES MontMorillon, afin de prendre la température, à moins de 24h du match.

Un staff et des joueuses débordants de motivation…

Avec 26 joueuses en début d’année, la décision d’engager une équipe à 11 et un à 8 était une évidence pour l’UESM, et ce choix, son dirigeant ne le regrette pas : « notre objectif était de pouvoir franchir un cap en intégrant les compétitions à 11, mais également de pouvoir faire jouer toutes les filles chaque week-end. Grâce au travail d’Olivier GUILLEMOT (Coach de l’équipe A et Responsable technique de la catégorie), accompagné de Sylvain DECHAUD (Coach de l’équipe à 8), nos deux équipes ont réussi à accrocher les places d’honneurs dans leur phase de brassage respective, leur permettant d’évoluer au Niveau 1 pour cette seconde partie de saison. Comme depuis le début de la saison, les filles ont préparé l’échéance de demain avec sérieux malgré les problèmes qu’engendrent les vacances scolaires.»

Décrocher un ticket pour cette grande fête du football féminin…

Pour Laurent LARBALETTE, cette compétition est l’objectif principal du club : « en championnat, l’objectif qui était de finir dans les premières places de la phase de brassage a été atteint, avec deux grosses écuries, la première place dans ce niveau n’est pas atteignable mais nous continuons notre apprentissage. Par contre, en Coupe, avec ce nouveau format, ce match est une vraie finale, qui peut nous permettre de participer à une grande fête, le 26 mai, face à des adversaires de choix ! Cette qualification viendrait récompenser le sérieux et l’implication de tout le groupe et offrirait aux filles de magnifiques souvenirs ! Ce serait la cerise sur le gâteau ! »

Un adversaire qui jouera sa chance à fond…

L’adversaire du jour, le Limoge FC (4ème) figure juste devant l’UESM au classement, la rencontre s’annonce donc équilibrée. Pour Laurent, il est évident que ce match aura une saveur particulière, « les filles auront une pression supplémentaire, mais elles abordent cette rencontre avec de réelles ambitions, nous comptons sur elles pour avoir ce supplément d’âme qu’il faut avoir lors de ce genre de matchs. »

Les deux formations se sont déjà affrontées lors de la phase de brassage et, à domicile, c’est le club de Limoges qui s’était imposé. Mais ce qui fait la beauté du sport, c’est qu’aucune rencontre ne se ressemble, surtout lors de ces rencontres à éliminations directes.

S’inscrire dans un projet club…

La volonté affichée par l’UESM d’accompagner et d’étoffer cette section féminine se traduira l’an prochain par la création d’une catégorie U10-U13 et le souhait de pouvoir pérenniser la partie féminine du club afin de voir les jeunes joueuses formées au club, intégrer les équipes séniors ensuite : ce qui serait « un aboutissement pour le club ».

Nous souhaitons « bon match » aux deux équipes et attendons avec impatience de voir, qui, de ces deux formations sortira vainqueur de cette rencontre, qui s’annonce haute en couleurs.

A noter que l’équipe B de l’UESM, est également en ¼ de finale de la même Coupe, mais à 8 cette fois-ci. Une performance remarquable qui témoigne de l’investissement du club dans les compétitions féminines.

Un grand merci à Laurent LARBALETTE pour sa sympathie, et pour toute l’énergie qu’il dépense au sein du club et pour la passion débordante qu’il transmet aux filles, qui d’après lui, « lui rendent merveilleusement bien ».

Quentin Huguet

Par Kevin Morlighem

Articles les plus lus dans cette catégorie